Recherche

Recherche

 Saint-Thomas et Prince

Série : Année internationale de la grenouille
Date d'émission : 04.02.2008
Numéro catalogue : 3350-3353; BF 640 (3354)
Commentaire :



 Suriname

Série : Grenouilles du monde entier
Date d'émission : 12.12.2007
Numéro catalogue : 2166-2171
Commentaire :

Un magnifique feuillet, mais qui comporte malheureusement beaucoup d'erreurs. La légende des deux premiers timbres est correct: Agalychnis callidryas (grenouille aux yeux rouges) pour le premier et Dendrobates pumilio (grenouille fraise) pour le deuxième. La légende du troisième timbre indique Phaeramia nemaptopera, qui est au fait un poisson! Le catalogue Michel indique, quand à lui, Pelophylax lessonae, qui est le nouveau nom de la grenouille de Lesson (anciennement Rana lessonae) et qui semble plus approprié. Le quatrième timbre indique seulement Hoffmanni, qui est le nom de l'espèce. Le genre demeure inconnu! D'après le site amphibiaweb.org, il n'y a qu'une seule espèce de hoffmanni, mais celle-ci ne correspond pas à une grenouille rouge comme sur le timbre! Le cinquième timbre comporte la même légende erronée que le troisième. Il s'agit en fait d'un dendrobate à tapirer, Dendrobates tinctorius (et non D. azureus comme l'indique le catalogue Michel). La légende du dernier timbre est à nouveau juste, Dendrobates histrionicus. Il y a également 3 belles grenouilles sur les vignettes centrales, entre les deux séries de timbres.




 Mozambique

Série : Grenouilles
Date d'émission : 10.12.2007
Numéro catalogue : 2957-2962; BF 218 (2963)
Commentaire :

Le feuillet représente les amphibiens suivants: Gastrotheca sp. (1er timbre), Mantella sp. (2ème timbre), une grenouille verte (Pelophylax kl. esculentus - Rana esculenta sur le timbre, 3ème timbre), Litoria rubella (4ème timbre), Dendrobates lamati (5ème timbre) et Pyxicephalus sp. (6ème timbre). 

Le bloc représente une grenouille Pyxicephalus adspersus. Il y a également 4 grenouilles non-définies sur le bord.




 Israël

Série : Réserve naturelle de Hula
Date d'émission : 05.12.2007
Numéro catalogue : 1956-1958
Commentaire :

Cette région marécageuse de la vallée du Jourdain se trouve en haute Galilée. Après la création de l'Etat d'Israël en 1948, il fut décidé d'assécher les marais existants afin de les aménager en régions agricoles. Les amoureux de la nature et les scientifiques n'étant pas satisfaits de ces mesures qui risquaient de bouleverser l'écosystème menèrent une rude bataille afin de conserver une partie de cette zone et de l'aménager en réserve naturelle. Le fonds national juif, convaincu de la demande des écologistes accepta de céder 1075 acres pour fonder une réserve. Un peu plus tard et surtout à cause du manque d'eau, la surface fut revue à la baisse. En 1964, la première réserve naturelle d'Israël voyait le jour avec une surface d'environ 800 acres, cependant, il fut très vite évident que le fait de déclarer ce lieu "réserve naturelle" ne garantissait pas la continuité de sa faune et de sa flore. L'eau s'infiltrait par des fissures dans les digues et sortait des frontières de la réserve et souvent, en été, le sol s'asséchait. Il était aussi très difficile d'obtenir de l'eau de haute qualité à cause des engrais et pesticides utilisés sur les terres agricoles voisines. En raison de tout cela, certaines espèces disparaissaient et il était urgent d'intervenir pour y remédier. En 1978, après 7 ans de préparation, la réserve naturelle de Hula fût enfin ouverte au public. Des digues furent construites, un réservoir creusé pour récupérer de l'eau douce, on réaménagea les marécages et mis en fonctionnement un réseau de canaux et de barrages permettant la surveillance du niveau de l'eau et le contrôle permanent de sa qualité. En 1994, une cinquantaine d’hectares furent réinondés et actuellement, la vallée de Hula, qui comprend la réserve naturelle et la zone réinondée, est l’un des sites de migration et d’hivernage les plus importants de la région. On aperçoit un petit crapaud sur le 3ème tab.




 Canada

Série : Espèces en voie de disparition
Date d'émission : 01.10.2007
Numéro catalogue : BF 97 (2424-2427)
Commentaire :

La grenouille est une rainette grillon, Acris crepitans. Contrairement à d'autres rainette, cette espèce n'est pas arboricole. C'est une espèce diurne, active durant une grand partie de l'année, à l'exception de la période hivernale dans les zones les plus nordiques lorsque l'eau est gelée. Ces rainettes sont de précieux indicateurs de la qualité de l'eau et d'une manière générale de l'environnement dans lequel elles vivent. Il a été démontré que le développement de cette rainette est souvent altéré par une exposition au rayonnement ultraviolet, en particulier UV-B. Les études ont prouvés que le rayonnement UV-B a eu un impact significatif sur la population de cette rainette, entraînant leur disparition de certaines zones notamment les plus nordiques. Ceci pour plusieurs raisons. D'une part le fait que les œufs sont pondus près de la surface sont davantage exposés aux UV-B (moins arrêtés par l'eau), et d'autre part, les œufs ne se protègent pas les uns des autres (pas d'effet d'ombrage), car isolés et non pondus en grappe. Enfin, les pontes intervenant plus tard dans la saison, les œufs sont soumis à une exposition plus longue aux UV-B.




Série : Espèces en voie de disparition
Date d'émission : 01.10.2007
Numéro catalogue : 2428-2431
Commentaire :

Timbres de même date émis également en feuillet auto-collant. Le texte du verso du feuillet lit: "Désignée pour la première fois comme espèce en voie de disparition en 1970, la RAINETTE GRILLON (Acris crepitans) ne s'aventure pas plus au nord qu'à l'extrêmité de l'île Pelée, en Ontario, le seul endroit où l'espèce a été observée au pays."




 Guinée

Série : Grenouilles et papillons
Date d'émission : 28.09.2007
Numéro catalogue : 4677-4679; Bl 1191-1193 (4737-4739)
Commentaire :

Série de trois timbres émis en feuillet, et où chaque timbre est repris en image miroir en bloc individuel. Les espèces sont le crapaud rouge de Madagascar (Dyscophus antongilii, timbre à 2000 francs), Rana saharica (timbre à 7500 francs) et la grenouille géante (Litoria infrafrenata, timbre à 20'000 francs).

Sur le bord du premier bloc se trouve également une grenouille du genre Hymenochirus et sur le bord du deuxième bloc est illustré la grenouille rieuse (Pelophylax ridibundus - Rana ridibunda sur le bloc). Sur le 3ème bloc, Cacyreus marshalli dont on pourrait penser que le nom se réfère à la grenouille, est au fait le brun des pélargoniums, le petit papillon brun. La grenouille est non-identifiée.




 Cuba

Série : Congrès pour l'éco-tourisme TURNAT à La Havanne
Date d'émission : 27.09.2007
Numéro catalogue : 4982-4985
Commentaire :

La grenouille Eleutherodactylus iberia est endémique du Monte Iberia dans la province de Holguin à Cuba. C'est une très petite grenouille ne dépassant pas 1 cm.




 Bulgarie

Série : 15ème anniversaire du parc naturel de la rivière Ropotamo
Date d'émission : 10.09.2007
Numéro catalogue : BF 293 (4820-4821)
Commentaire :

Il y a une petite grenouille sur le bord droit du bloc.




 Tchèque, république

Série : Réserve biosphérique de l'UNESCO: les Carpates occidentales extérieures
Date d'émission : 05.09.2007
Numéro catalogue : Bl 28 (525-528)
Commentaire :

Il y a deux rainettes vertes (Hyla arborea) en bordure du bloc. La première se trouve dans le coin inférieur gauche et la deuxième sur le bord gauche.




 Tanzanie

Série : Protection de l'environnement
Date d'émission : 05.06.2007
Numéro catalogue : 4477-4486; BF 606 (4487)
Commentaire :

Le timbre a 700 shillings illustre la grenouille Nectophrynoides asperginis. Elle n'a été décrite scientifiquement qu'en 1999. Ce genre regroupe 6 espèces, toutes endémiques aux montagnes de Tanzanie.




 Hongrie

Série : Conférence internationale sur le sauvetage en grotte, à Aggtelek-Josvafö
Date d'émission : 15.05.2007
Numéro catalogue : 5194
Commentaire :

La salamandre est l'emblème des grottes du karst d'Aggtelek. Ce site se trouve sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. La variété de leurs formes et leur concentration dans une aire restreinte font des 712 grottes actuellement identifiées un système karstique typique de la zone tempérée. Présentant une combinaison extrêmement rare d'effets climatiques tropicaux et glaciaires, elles permettent d'étudier l'histoire géologique sur plusieurs dizaines de millions d'années.





Précédent | 01 | 02 | 03 | 04 | 05 | 06 | 07 | 08 | 09 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | Suivant